•  

    Revanche

     

     

     

    Epilogue 

     

     

     

    Chad Marvelo se dirigeant vers le chalet en bois d’épicéa, y retrouva Emily Tamie, la grand-mère de la jeune Nora âgée alors de quatre ans. Emily était penchée sur la table en train d’étudier une carte de la forêt où ils se trouvaient. Chad s’approcha du canapé où était assise Nora et, l’a prenant d’en ses bras musclés, Iui caressa chez cheveux bouclés puis la serra contre lui. Il s’avança vers Emily et se pencha pour regarder la carte.

     

     « Des nouvelles ?, demanda t-il nerveux. Sommes-nous vraiment obligés de combattre, nous pourrions juste parler avec eux.

     

     - Tu veux que l’on discute avec eux ?, s’écria-elle. Ne t’ai-je donc rien appris mon pauvre ! Nous sommes en guerre, comprends-tu ?

     

     - Oui madame mais…Nora, ne risque telle rien ? Elle aussi en danger, nous devrions…

     

     - Non, non, NON ! Tu ne désobéis pas c’est compris Chad !! Nous sommes tous en grand danger, il n’y a pas qu’elle. Ses parents sont à l’origine de tout ça et je ne veux pas qu’elle en paye le prix. Ne t’ai-je donc jamais raconté ce qui c’est passé quand elle n’avait que deux ans ?

     

     - Non, il y a eu un problème Emilie ?, demanda t-il impatient.

     

     - Oh, alors je ne t’ai jamais rien dit alors…, soupira-t-elle. Hum, et bien, Nora avait deux ans et ses parents l’aimaient énormément mais un jour elle tomba gravement malade et après être allé voir un médecin, sa mère découvrit que Nora ne pourrait pas survivre car elle avait une maladie au cœur. Son père essaya par tous les moyens pour la sauver mais se fut un échec total. Ils m’ont appelée et je leur ai répondu qu’il se débrouillerait seul, je ne m’entendais pas avec ma fille et son gendre alors j’ai décidé de les laisser tomber mais plus tard j’appris que son père avait donné son cœur pour la sauver de la mort et un an plus tard, les damnés ont envahis notre monde, ils ont fait ramené son père à la vie… Je ne m’en suis jamais autant voulu de toute ma vie. La mère de Nora s’est suicidée peu après le décès de son mari laissant sa fille seule. Je l’ai alors recueillie et l’ai élevé comme mon propre enfant. Ma fille est devenue damnée peu de temps après sa mort soudaine et elle a promis de se venger. C’est là que la malédiction est tombée, quand Nora mourra, elle sera ressuscité et deviendra elle aussi une damnée, elle pendra sa revanche.

     

     -…, ouah ! Quelle histoire, mais…, commença Chad, comment ? Tu ne l’as laissera pas mourir n’es-ce pas  ce n’est encore qu’une enfant. Elle n’a que quatre ans.

     

     - Bien sur que non, soupira Emily, le problème est que je n’ai pas le choix. Elle mourra bien un jour et tôt ou tard, elle fera partie de leur espèce.

     

     - C’est pour ça que tu veux vraiment faire la guerre contre eux, pour les détruire comme ça, Nora restera vivante.

     

     - Et tu veilleras sur elle quand je serai partie dans l’autre monde. Mon avenir à été prédit par une grande sorcière qui est morte peu après me l’avoir prédit. Je mourrai pendant la bataille, la mère de Nora arrivera derrière moi et me tuera avec un couteau, elle le plantera trois fois dans mon dos puis elle me retournera pour que je puisse la voir et m’arrachera mon cœur. 

     

     - Beurk !, s’écria-il. Je crois que je vais vomir… »

     

    Il détourna la table, alla vite déposer Nora sur le canapé et court vers les toilettes.

     

    Quelques minutes plus tard, on frappa à la porte, Emily prit un canif dans sa main et le cacha dans sa poche puis elle s’avança vers la porte et l’ouvrit. De grands hommes costauds habillés de noirs s’emparèrent du chalet. Ils firent tomber lourdement Emily par terre et l’a maintinrent au sol pendant que d’autres couraient chercher Nora. Le plus petit des hommes la prit dans ses bras et cria aux autres de s’enfuir. A peine avaient-ils franchi le pas de la porte que Chad s’élança sur eux. Il sauta sur le petit homme et lui reprit Nora des bras, Emily lui cria d’aller se réfugier dans la forêt, ce qu’il fit. Il poussa tous les autres hommes le plus loin qu’il pu et s’enfuit vers la forêt. A peine avait t-il franchi le pas de la porte qu’une voix résonna dans sa tête « Donne la moi », les intonations devinèrent de plus en plus forte mais il résista et se cacha dans les bois. Après de lourdes courses, il s’assit au pied d’un arbuste et assit la petit Nora sur ses genoux.  Il lui prit les mains pour les réchauffer, elle colla alors sa tête contre son torse et il lui commença à lui raconter une vieille légende pour la calmer de toute cette précipitation.

     

    «  Je préfère que tu sache la vérité, au cas où… ».

     

    « Cette année là fut horrible pour les gens du village,  une famille arriva dans la petite bourgade. Une ancienne malédiction se révéla alors aux fondateurs du village. Une dame âgée leur conta que quand ils arriveront, il faudra se cacher. Les habitants ne devront pas se laissez contrôler ou même envouter par les dires de la nouvelle famille car leur mort sera immédiate. On raconte que les gens du village se réfugièrent dans leurs maisons et n’y sortir que pour d’extrême besoin. Mais un jour, le soleil disparu, les oiseaux du malheur apparurent, cette fameuse famille arriva dans la petite bourgade, les habitants terrifiés ne sortirent pas pour leurs souhaité la bienvenue. Elle était composée de six membres ; les parents étaient très beaux pour leur âge. Le père avait soi-disant les cheveux noirs comme un corbeau et les yeux marron semblable à la terre. Son visage fin et sa bouche entrouverte laissé échapper un son grave et très étrange et son nez bien droit faisait penser à un mannequin perdu dans la foule. Sa femme, bien que jolie avait le visage dur, ses yeux roses se fondaient dans n’importe quel décor, ses cheveux bruns étaient très bouclés et s’accordaient parfaitement avec ses lèvres rouges. Son nez robuste et sa taille fine envoutaient quiconque passait par là. Ne parlons point de ses deux filles et garçons. Ils leurs ressemblaient comme deux gouttes d’eau, belles et beaux comme des roses. Sauf le plus jeune…il était blond, ses yeux étaient vert comme les feuilles ayant atteint leur maturité. Son souffle chaud  et son visage doux accompagné de ses petites boucles faisaient de lui l’homme le plus beau. A peine arrivé les habitants sortirent de chez eux et commencèrent à s’approcher des nouveaux venus.

     

    Une jeune fille tendit sa main au père et la lui serra en guise de salut. Le sourire apparu de suite chez la famille  mystérieuse… »

     

     - Il te ressemble…, susurra Nora après quelques minutes de silence.

     

     - Je ne pense pas, dit-il en levant les yeux vers le haut. Je continue si tu le veux bien :

     

    « Après quelques jours passés dans le village, le jeune homme, plus beau que tous les autres biens entendus, sortit de chez lui. On raconte qu’il alla toquer chez une jeune fille et qu’il l’emmena très loin dans la forêt. Elle disparu alors de la circulation et ne réapparu plus jamais… Des années plus tard, les recherches avaient cessés car on avait retrouvé son corps attaché à un arbre. Son visage montrait la douleur, la souffrance et la peur, elle avait été lacérée, ses vêtements sales prouvaient qu’elle était là depuis fort longtemps. Elle avait encore des larmes dans ses yeux et sa bouche crispée montrait qu’elle avait souffert.  Le beau blond et son frère arrivèrent sur le lieu du massacre quelques heures après la découverte du corps. On pouvait remarquer la terreur sur leur visage mais de quoi avaient-ils réellement peur ? Personne ne le savait…la famille fut envoyer dans la forêt en guise de châtiment car les habitants de voulaient rien entendre. Les seules réponses retenues étaient  « ce n’est pas nous, par pitié laissez-nous rester ! ». Mais les hommes et les femmes de se temps là étaient cruels et idiots, ils décidèrent qu’ils les tueraient chacun leur tour et qu’ils garderaient un peu de leurs sangs en guise de ce « souvenir »…La pauvre famille s’en alla donc dans la sombre et terrifiante forêt. On pouvait, la nuit, entendre des cris de peur et cela effrayaient instantanément les villageois. Mais un jour la malédiction se fit entendre une nouvelle fois, les mêmes mots se propagèrent dans tout le petit village sauf qu’une phrase s’était rajouté à celle-ci : maintenant que nous sommes là, vous ne pourrez plus vous échapper. Et là, ce fut la panique total la peur envahit la bourgade personne ne sortit de chez lui, les portes furent bloquées et renforcées, les fenêtres recouvertes et le village s’éteignit pour de bon. Quand la fameuse famille sortit de l’ombre, les rues étaient désertes, les boutiques fermées, c’étaient comme si plus personne n’étaient là… Le plus jeune s’avança dans les rues vides et il marcha, il regarda autour de lui…personne. Il alla ensuite ouvrir la porte d’un pub…personne…enfin pas vivant. Les autres membres de la famille arrivèrent alertés par les cris du jeune homme. Il était comme pétrifié, le sang, les corps sans vie des villageois gisaient à ses pieds. »

     

    Nora regarda alors Chad droit dans les yeux, et elle lui demanda d’une voix faible : « Es-ce toi ? »

     

    Il ne sut alors quoi lui répondre quand un bruit lointain se fit entendre, Chad prit Nora dans ses bras et commença à courir aussi vite qu’il ne put. Il entendit des voix et accéléra le pas, les branches des arbres le griffèrent aux bras mais il ne devait pas sentir la douleur, il devait la renfermé en lui car Nora était dans ses bras. Il vit une flèche passé tout près de lui et monta dans un arbre, le plus haut qu’il put, il y déposa Nora et l’embrassa sur le front. Il lui susurra un je t’aime et sauta, les hommes lui sautèrent dessus et il se débâtit comme un guerrier. Mais Nora tomba et se fut la fin.

     


  • Commentaires

    1
    Clem Styles Profil de Clem Styles
    Mercredi 15 Mai 2013 à 18:32

    Donc comme j'ai dis, pas de commentaires méchant plese :)

    2
    Bella-Marie-Black Profil de Bella-Marie-Black
    Mercredi 15 Mai 2013 à 19:02

    Hey Hey Hey ma clem' ! Je veux etre ton first comm' alors me voila , c juste super <3 !!

    3
    Clem Styles Profil de Clem Styles
    Mercredi 15 Mai 2013 à 19:09

    oh merkiii !! Tu es trop gentille !!!

    4
    Bella-Marie-Black Profil de Bella-Marie-Black
    Jeudi 1er Août 2013 à 20:41

    enfaite c le Prologue pck l'épilogue c a la fin pr raconter en gros ce qui arrive aux persos ^^ g appris ça tt a l'heure

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :